La blessure d'Ecuele-Manga scelle le transfert de Rose

Désireux de rejoindre la Ligue 1 depuis plusieurs mois, puis finalement pas contre l'idée de rester une saison supplémentaire en Mayenne, Lindsay Rose devrait finalement voir ses touches avec Lorient aboutir : la faute à la grave blessure du défenseur central des merlus Bruno Ecuele-Manga. Le malheur des uns... fait le bonheur de Rose, et le malheur des supporters lavallois qui commencaient à espérer le voir rester un an de plus.

rose-depart.jpgFinalement, les touches inprécises entre Rose et Lorient sont soudainement devenus des contacts très sérieux sur le point d'aboutir depuis dimanche. © SO

C'est un gros coup dur pour Lorient, qui risque de se répercuter sur Laval : samedi au Parc des Princes, Bruno Ecuele-Manga a été victime d'une rupture des ligaments collatéral médial et du croisé antérieur ; ce qui le dirige vers au moins six mois d'absence... Du coup Lorient a placé le dossier de Lindsay Rose de dossier qu'il serait plaisant de conclure sans dépenser de trop, en se disant qu'au pire il pourrait encore attendre un peu, à dossier extrêmement prioritaire sur lequel tout risque de s'accélérer financièrement, et sportivement. D'accord avec Caen en fin de saison dernière, il était finalement parti pour rester en Ligue 2 avec Laval suite à la relégation des normands, puisque ses touches avec Sochaux ou encore Lorient restaient trop molles pour précipiter son transfert. Jusqu'à dimanche : depuis, Lorient s'est mis dans le dur. En effet, plusieurs médias dont Football365 et Ouest-France indiquent que les négociations ont redoublé d'intensité, et que le dénouement pourrait être proche. Lindsay Rose en concurrence avec Grégory Bourillon et Wesley Lauto bientôt : c'est (re)devenu vraiment plausible... d'autant que tout est réglé entre le joueur et Lorient !

Tout est ficelé entre Rose et Lorient, il ne manque plus que la proposition officielle

Philippe Jan a confirmé ce dénouement imminent, mais aussi quelque peu regretté que les premiers accords se fassent entre Lindsay Rose et le club du Morbihan. « Mon premier contact avec les dirigeants lorientais remonte au lendemain du match contre Monaco (4 août), indique le président mayennais pour Ouest-France, mais je viens seulement d’apprendre que tout était ficelé entre eux et le joueur, concernant la durée du contrat et le salaire. Ce n’est pas ma façon de faire et j’aurais apprécié que Lorient me contacte en premier." Ce qui n'empêche pas que Lorient devrait arriver à ses fins, comme le reconnaît Philippe Jan lui-même : "Mais je ne vais pas m’opposer à ce transfert, car il s’agit d’un club de Ligue 1, et même d’un gros club de Ligue 1, si l’on considère qu’il fait partie de ceux qui connaissent le moins de difficultés financières. Pas anodin."

Laval doit tourner la page, non pas sans émotion, et recruter

Il ne semble donc manquer plus qu'un seul élément pour que que le dossier aboutisse : la proposition écrite concrète du FCL envers le SLMFC, et c'est ce qui pourrait ralentir le dénouement puisque Laval attend à peu près le double de ce que prévoit de donner Lorient à l'heure actuelle (2 millions au lieu de 4). « Ce sera une proposition raisonnable et cohérente, qui tiendra compte des deux ans de contrat qu’il reste à Lindsay avec le Stade lavallois (jusqu’en 2014), de son statut d’international et aussi de la volonté et de l’ambition affichées par Lorient… », a conclut Philippe Jan quant au départ devenu plus qu'inévitable du défenseur central formé à Rennes, mais qui se sera clairement révélé à Laval. Certains resterons sceptiques, et penseront que Lindsay Rose savait dès la semaine dernière qu'il partirait à coup sûr ; pourtant Ecuele-Manga était encore sur pied... Pour les autres supporters, ils resterons avec l'image d'un très bon et un garçon super sympathique que l'on espère voir maintenant s'imposer en L1 - et au-delà... - dans le futur, à l'instar d'Hamouma, puisque Laval ne peut plus le retenir. Reste à assurer sa sucession : le Stade Lavallois est parti en quête d'un nouveau défenseur central droitier, en sachant qu'il « va sûrement perdre au change ». Même dans les bureaux du club mayennais, il est difficile de tourner la page d'un transfert pourtant annoncé depuis plusieurs mois...

Charles.T

© Allez-Laval.e-monsite.com

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site