Les Tango ne méritaient pas mieux, et la réussite n'était pas pour eux

Pour leur première défaite de la saison à Nantes, les lavallois ont démarré en tenant tête au FCN, avant de progressivement s'écrouler, offrant ainsi le match à l'adversaire : le réveil du dernier quart d'heure n'aura rien changé, dans un match qui a basculé irrémédiablement juste avant la pause.

talmont-nantes.jpgPour Pierre Talmont et Laval, c'est surtout le but de Trébel qui reste en travers de la gorge et qui a provoqué la perte du match. © SO de Nantes

Beaucoup de monde le savaient, certains en doutaient peut-être (ils ont dû être rafraîchis ce vendredi s'ils ont un peu de réflexion) : la bonne préparation d'avant-saison Stade Lavallois et son invincibilité depuis le début des matchs amicaux ne garantissaient en rien monts et merveilles dès l'entame du championnat. Et la première défaite à Nantes, assez raide dans le jeu et au tableau d'affichage le confirme. D'ailleurs, Philippe Hinschberger n'y va pas par quatre chemin pour livrer son premier sentiment à chaud : « Oh bah on a été nul hein... ». Bien sûr ce commentaire succinct mérite d'être précisé, et même relativisé. « Nous avons joué un quart d'heure au début du match, et un quart d'heure à la fin : entre-deux il n'y a pas eu grand-chose, note l'entraîneur lavallois, qui n'a pas non plus trouvé les locaux mirobolants. En première mi-temps, il n'y a d'ailleurs pas eu grand-chose de la part de Nantes non plus, nous étions presque surpris d'être menés. Après nous avons attendu d'être menés 3-0 pour rejouer, c'était trop tard. » Nantes a donc gagné aisément, sans forcer ni enchanter les  amateurs de football ; même si ses buts sont des actions collectives intéressantes - bien que difficilement indépendantes de la réussite, notamment dans l'arbitrage de M. Chaoui sur le second but, avec une faute peu contestable sur Adéoti.

« Si je savais pourquoi ça n'a pas été, j'aurais anticipé... »

Mais alors comment expliquer la faiblesse des Tango à la Beaujoire ce vendredi ? « Si je savais l'expliquer, j'aurais peut-être anticipé, grince Philippe Hinschberger. Or je n'ai pas anticipé, donc je ne sais pas trop l'expliquer... Nous n'avons pas été bon, c'est tout. » Il regrette « la mauvaise gestion du ballon et de l'espace : pas assez de courses et de choses pour déstabiliser l'adversaire. On en a vu quelques unes à la fin, mais nous perdions déjà 3-0... » C'est d'ailleurs surtout offensivement que Philippe Hinschberger a des regrets, lui qui déclarait récemment qu'il y avait principalement un problème de réussite : « On n'a pas gardé le ballon devant, il y a cinquante pour cent de l'équipe qui a été totalement absente de la première mi-temps, et notre ligne défensive a fait ce qu'elle a pu. » Avant la rencontre, Philippe Hinschberger regrettait que son équipe concède trop d'occasions : ce soir elle n'en a pas concédé énormément, environ six, mais la moitié ont finit au fond des filets : « Ce n'était pas facile pour la défense, il y avait par exemple Simon Falette qui vient d'arriver mardi, il n'a pas encore fait d'entraînement avec nous. » A ses côtés il y avait les bons mais malchanceux Jordan Adéoti et Makan Traoré, ainsi que Pierre Talmont. Ce dernier a aussi pris ses responsabilité et accepter de décrypter la défaite en terre nantaise.

« Peut-être que l'on n'a pas fait les efforts comme d'habitude... »

« Ce score est lourd en regardant la physionomie du match, indique le défenseur central. Prendre ce but à la 42e alors que Nantes ne s'était quasiment pas créer d'occasion en première mi-temps... Nous n'avons joué vraiment qu'un quart d'heure au début, nous avons une situation qu'on ne concrétise pas, et après on s'est endormi. En deuxième mi-temps, c'est vrai qu'on peut dire que le score est logique, nous nous sommes réveillés dans les cinq dernières minutes. Le mal était fait, c'était difficile de ramener quelque chose... » Lui non plus n'a pas de vraies excuses à cette dérive, mais n'hésite pas à donner une piste : « Peut-être que l'on n'a pas fait les efforts comme d'habitude : nous avons trop gardé le ballon, ou perdu trop vite dans certaines situations, alors que Nantes ne proposait pas non plus un jeu flamboyant de son côté. Ça balançait beaucoup vers Djordjevic, et il aura suffit d'une petite erreur d'inattention sur un centre en retrait à la 42e pour qu'il y ait ce but qui nous fait si mal, juste avant la mi-temps. Si on ne prend pas ce but... Avec des si on peut tout imaginer, mais il est vrai que nous aurions été mieux à rentrer aux vestiaires avec un 0-0. » Finalement Laval est rentré mené à la mi-temps, et a été crucifié au retour des vestiaires par un second but qui reste en travers de la gorge, mais qui ne devient finalement qu'un ingrédient indigeste sur l'ensemble du match.

«  Il faut savoir que le Stade Lavallois pour l'instant regarde vers le bas. »

Un match à oublier, ou dont il faudra tout simplement tirer les enseignements avant de se projeter sur l'avenir en allant de l'avant. Le rythme de trois matchs en huit jours est mis hors-service cette semaine, les Tango vont pouvoir se ressourcer : Simon Falette va vraiment découvrir son nouveau club, Lindsay Rose et Ludovic Gamboa seront sûrement guéris... et toute l'équipe doit se remettre en jambe pour la venue de Niort vendredi prochain. « Ce match sera très important, c'est un concurrent direct pour le maintien, note Pierre Talmont, qui assume que son équipe joue en regardant dans le rétroviseur, pour l'instant. Il faut savoir que le Stade Lavallois pour l'instant regarde vers le bas, et nous verrons s'il y a d'autres ambitions sur la deuxième partie de saison. Là il y a Niort dans une semaine, ensuite on va à Auxerre, avant de recevoir Nîmes qui est aussi un promu et donc un concurrent. A nous de faire le plein à domicile, car les matchs nuls ça ne fait pas avancer. » C'est peut-être déjà l'un des enseignements de cette – triste – soirée à la Beaujoire : en s'inclinant à Nantes et en cas de victoire face à Niort, Laval aura perdu son invincibilité mais aura aussi gagné plus de point qu'en cas de deux matchs nuls. Reste à battre Niort, avec ou sans mérite et réussite...

Charles.T

© Allez-Laval.e-monsite.com

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site