Le révélateur de la compétition s'enclenche

Le Stade Lavallois débute sa saison sur la pelouse du Paris FC, demain vendredi. La mise en marche d'une machine à voyager qui nous projettera sur dix mois.

Alioui amical is53Alioui a séduit à l'entraînement et en amical : place à la compétition ! © Image Sport 53

Ce jeudi peu après quinze heures, les Tango sont montés dans le bus direction Paris. Un déplacement court, mais les plongeant toutefois dans un long voyage de dix mois et trente-huit matchs de championnats, plus les bonus de coupes nationales. Pas de surprise dans le groupe retenu par Denis Zanko, qui a choisi d'incorporer Hugo Boumous aux quinze autres sélectionnés qui ne faisaient guère de doute. Kévin Perrot a encore deux matchs de suspension à purger, Valentin Launay et Maxime Bourgeois sont à l'infirmerie, Ludovic Guerriero a rejoint le groupe du centre de formation en attendant de trouver un nouveau club.

Le même onze que contre Créteil (?)

Pour le reste, Anthony Gonçalves – grimaçant en début de semaine – est là et bien déterminé, comme il l'a laissé entendre en conférence de presse : « fier » d'entamer une nouvelle saison dans ce championnat de Ligue 2, fier aussi de porter le maillot Tango malgré de timides envies d'ailleurs. Le mercato est laissé de côté pour le moment ; le dossier Sotoca est en suspend, Montpellier acceptant un prêt, mais Laval souhaitant un délai de réflexion. Côté recrues : Quintin, Alioui, Viale, Habran, Afougou sont du voyage au Paris FC. Alioui et Viale devraient débuter en attaque avec Zéoula (comme contre Créteil), à moins que Habran ne chamboule les plans.

Le révélateur de la compétition s'enclenche

Jeudi matin à l'entraînement, Denis Zanko n'a pas clairement dégagé son onze ; dans des exercices d'opposition à trois équipes. Mais il a probablement fini d'éclaircir dans son esprit ; afin de trouver la tactique pour réussir la meilleure entrée possible dans ce championnat 2015-2016. Ce sera à Paris, dans le joli stade Charlety, où le PFC retrouve la Ligue 2 avec ambition. De son côté, le Stade Lavallois parle toujours d'humilité, refuse de claironner trop fort des objectifs. Côté jeu, Denis Zanko attends le révélateur de la compétition pour trancher ses premières analyses. A compter de ce vendredi, la machine sera mise en route et le voyage durera dix mois.

CT

Le groupe : Cappone, Hautbois – Chafik, Konaté, Couturier, Afougou, Quintin – Monfray, Gonçalves, Alla, Boumous, Habran, Zéoula – Alioui, Viale, Nazon.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site