Le Stade Lavallois semble prêt

En dépit d'un effectif restreint et incomplet, le Stade Lavallois semble prêt pour la nouvelle saison. Avec pour appui les mêmes caractéristiques que la saison passée et un groupe compétitif.

Goncalves creteil amicalAprès la répétition générale face à Créteil, place à la compétition ! © Image Sport 53

Une victoire, deux défaites, trois nuls, quatre buts inscrits, cinq encaissés, le tout en six matchs amicaux. Telle est la suite de chiffres qui résume la période de préparation du Stade Lavallois, à l'orée de cette nouvelle saison 2015-2016. Avec en guise d'apogée la rencontre amicale face à Créteil, disputée à Le Basser dans une configuration championnat avec seulement trois changements autorisés. Un match où l'on a retrouvé les lueurs qui ont fait la force de l'équipe la saison passée : la solidité du 4-3-3, avec plusieurs temps forts de possession de balle (surtout en seconde mi-temps). A l'arrivée, les Tango n'ont pas réussi à trouver la faille pour signer une seconde victoire après celle face à Luçon. Mais l'essentiel résidait dans le contenu.

Une répétition générale convaincante contre Créteil

A l'issue de la rencontre face aux cristolliens, et donc à l'issue de cette phase de préparation, la question est de se demander si le Stade Lavallois est prêt pour le début des choses sérieuses – autrement dit la compétition, les matchs officiels. La réponse semble oui. Dans le rythme du match de Créteil, autant que sur l'ensemble de ses rencontres de préparation, le Stade Lavallois « est monté crescendo » selon les mots de Denis Zanko. « J'ai trouvé que l'on allait bien dans les 90 minutes, sans perte ni de qualité ni d'énergie », commentait l'entraîneur lavallois après la rencontre face à l'USCL. La dernière répétition générale avant le saut dans le grand bain d'août : cinq matchs de championnat, la Coupe de la Ligue, le mercato qui va se poursuivre aussi.

Un effectif restreint mais un groupe compétitif

L'effectif va encore bouger, dans le sens des arrivées surtout (prêt imminent de Sotoca ?). Mais en ayant conservé Chafik ou encore Gonçalves, et avec les signatures d'Afougou et Habran, le Stade Lavallois semble disposer d'un effectif encore restreint, mais d'un groupe toutefois compétitif pour aborder la saison – en attendant d'être complété prochainement. « On a mis le doigt sur la justesse de notre effectif sur le plan quantitatif depuis le début, admet Denis Zanko. Ca m'a amené à travailler avec environ quatorze joueurs qui débuteront la saison. J'espère que ça nous aura permis de gagner en complémentarité, en homogénéité ». A partir de la fin de semaine et le premier match au Paris FC, il faudra confirmer que le Stade Lavallois est prêt pour cette nouvelle saison.

CT

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site