Paris FC 1-1 Laval : Reprise au petit trot

Le Stade Lavallois a débuté sa saison par un match nul sur la pelouse du Paris FC (1-1). Les Tango ont su revenir au score, sans paraître en capacité d'obtenir mieux.

Pfc laval allezlaval
Laval s'est fait surprendre sur corner au retour des vestiaires. © foot-national.com

Le soleil couchant sur le beau stade de Charlety bien aéré, évacuant les cris des travées pour laisser raisonner les bruits du terrain. Une seule tribune latérale copieusement garnie de plus de 3000 spectateurs, le reste du stade vide à l'exception de la tribune visiteurs qui regroupait une centaine de supporters lavallois. Il y avait des allures de match amical amélioré pour cette première journée de championnat. Et ce n'est pas la première période qui contredira ce constat : « Il y avait de l'imprécision, peut-être un peu de crispation aussi pour ce match de reprise », admet Denis Zanko. Ses joueurs ont eu la possession du ballon, mais sans trop savoir comment l'amener jusqu'à la surface de réparation adverse.

Les Tango surpris sur corner

Le PFC s'est présenté dans un style de jeu déroutant, attendant pour tenter de contrer par de longs ballons et la vitesse d'Ayari ou Gamiette. Jamais la défense lavalloise, à l'image des deux latéraux Chafik et Quintin vainqueurs d'à peu près chaque un-contre-un, n'a été prise à défaut. Mais jamais non plus, le Stade Lavallois n'a su prolonger quelques coups d'éclats bien trop furtifs. C'est par le côté droit que les Tango ont tenté : un centre fort de Gonçalves au sol est écarté difficilement en corner (10'), un autre amène une reprise d'Alla trop croisé (32'). « On avait l'envie de bien faire, mais il y a eu trop peu d'enchaînements », commente Denis Zanko. Côté PFC, dans le jeu on ne retiendra qu'une percée axiale de Grange, dont la frappe de 25m obligeait Cappone à se détendre au sol (14').

Zéoula récompense les combinaisons à droite

Et pourtant, c'est bien le club de la capitale qui a débloqué cette rencontre, au retour des vestiaires : le corner de Grange trouve Jean qui reprend bizarrement le ballon de la cuisse, mais surprend Cappone (1-0, 50'). Les Lavallois n'ont alors pas eu d'autres choix que d'essayer d'accélérer pour égaliser. Ils ont cru le faire sur un coup-franc d'Alioui, cafouillé jusqu'à Couturier qui trouvait les filets... mais l'arbitre signalait un hors-jeu bien étrange (58'). Il aura finalement fallu attendre un passage en 4-2-3-1 suite à l'entrée d'Habran, et une nouvelle combinaison Chafik-Gonçalves à droite, pour remettre les compteurs à égalité. Gonçalves adresse un centre en retrait au sol idéal pour Zéoula qui conclut (1-1, 73'). « Cette égalisation me paraît légitime, indique Denis Zanko. Notre fin de match m'a paru abouti, je reste sur ce sentiment positif. Et puis on ouvre notre compteur points à l'extérieur. »

CT

Les notes des Tango : Cappone (5,5) – Chafik (7), Konaté (5), Couturier (6), Quintin (6) – Monfray (6,5), Gonçalves (6), Alla (5,5) – Alioui (5,5), Viale (4,5), Zéoula (6).

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×