Ben Djemia prolonge, Konaté débarque

Avec la prolongation de Ben Djemia et l'arrivée de Konaté, le Stade Lavallois connaît ses quatre centraux 2014-2015. Le questionnement concernera désormais la hiérarchie.

Konate bendjemia is53

Konaté et Ben Djemia pourrait former la défense centrale 2014-2015. © Image Sport 53

Ce mercredi le Stade Lavallois a réveillé son mercato. Et par la même occasion boucler ce qui était l'un des gros chantiers de l'été : la défense centrale. A Malik Couturier et Adrien Monfray – débarqué du CA Bastia il y a deux semaines – se sont ajoutés la prolongation de Selim Ben Djemia, ainsi que l'arrivée de l'angevin Djibril Konaté. Un bruit de couleur insistant qui s'est concrétisé, une arrivée plus surprenante. Toujours est-il que Denis Zanko connaît désormais ses quatre défenseurs centraux pour la saison 2014-2015. Il asouhaité conserver Malik Couturier, malgré une première saison en demi-teinte et marqué par une pubalgie l'ayant écarté des terrains en fin de saison. Mais il a également manifesté le souhait de conserver Selim Ben Djemia, avec plus de carrure qu'à son arrivée il y a un an.

Une lutte accrue Ben Djemia-Couturier

Le néo-international tunisien était débarqué de Roumanie, dans la peau d'un pari qui aura tardé à éclore sous Philippe Hinschberger. Ce dernier lui préférait l'expérience de Couturier dans l'axe, et n'était pas satisfait de ses performances dans le couloir. Sous Denis Zanko, boostée par le destin, la donne a changé : le numéro 4 a terminé la saison en puissance. Dès la fin de saison, le club a émis le souhait de le garder. Deux matchs en sélection et quelques rumeurs exotiques sans suite plus tard, Selim Ben Djemia a officiellement prolongé son bail Tango. De trois saisons : la perspective d'une possible revente (?). Surtout, le signe d'une confiance ultra-renforcée en lui, qui le fera au minimum débuter la nouvelle saison sur le même piedestal que Malik Couturier. A droite, il a fallu tout refaire ; le recrutement aura apporter deux profils bien différents.

Les défenseurs angevins d'expérience plaisent

Le manque de vivacité était regretté chez les centraux droits. Adrien Monfray doit en amener. Pour le deuxième arrivant, un profil plus puissant et expérimenté était recherché. On a entendu là encore des rumeurs venus des cocotiers. Finalement, c'est le colosse angevin Djibril Konaté, 33 ans et 1,93m, qui arrive avec ses valises pour deux saisons. Lui qui les avait posées il y a un an seulement dans le Maine-et-Loire. Et malgré 29 titularisations avec le SCO, l'ex-niortais est bien loin d'avoir fait l'unanimité. A Laval (où l'on aime décidemment les stoppeurs angevins : Couturier, Zoro également approché l'an passé, Konaté cette fois-ci...), on attendra de lui qu'il fasse parler son expérience et sa puissance. L'expérience, la puissance, associée à de la vivacité, avec une complémentarité droitier-gaucher. Denis Zanko a ses ingrédients pour la défense centrale. A voir quelle recette sera la meilleure.

CT

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site