Kévin Bru vers d'autres horizons ?

Alors qu'il était annoncé en contacts très avancés avec Laval, le milieu de terrain de Boulogne-sur-Mer pourrait finalement choisir une autre destination, plus ambitieuse, avec laquelle il a également des touches confirmées : le Chievo Vérone.

bru-usbco.jpgKévin Bru est courtisé de prêt par le Chievo Vérone, club de Serie A. © France Football

Avant la dernière journée de Ligue 2 2011-2012 de son club, l'USBCO qui accueillait Monaco en se sachant déjà condamné à la descente en National, Kévin Bru se confiat à France Football. « Honnêtement, je me vois mal rester en National, reconaissait le numéro 6 des Maritimes. J'ai eu des touches avec des clubs de Ligue 2, il y en a même un qui doit me faire une proposition la semaine prochaine. » Et lorsqu’on lui demande s’il ne s’agirait pas du Stade Lavallois, il répond, après hésitation : « Je ne peux pas en parler pour le moment ». Traduisez que ce milieu de terrain de 23 ans, qui s'est révélé suite à l'arrivée sur le banc boulonnais de Pascal Plancque après un début de saison en réserve, était en discussions bien avancées avec les Tango au moment du tomber de rideau de cette saison.

Des touches avec Vérone plus anciennes que celles avec Laval

Le club mayennais ne s'en cachait d'ailleurs pas, Philippe Hinschberger reconnaissant que le secteur de la récupération était la priorité du mercato lavallois, avec le départ acté de Fabrice Levrat et le probable d'Anthony Losilla. Reste que deux problèmes se posent. Tout d’abord le fait que ce dossier ne fasse plus trop parler de lui dans la presse locale, et qu’en parallèle on continue de l’évoquer sur la Côte d’Opale, où l’on est préparé à son départ, mais avec d’autres possibles points de chute. Un revient avec insistance : le Chievo Verone, dont les touches avec Kévin Bru ne datent pas d’hier. Dès le mois de mars, des émissaires du clubs italiens étaient présents dans les tribunes du Stade de la Libération, afin de superviser l’ancien milieu de terrain rennais.

Laval également bien avancé pour Agouazi et Guerriero

Cette touche en Serie A, qui est bien sûr plus alléchante que celle du Stade Lavallois, modeste club de Ligue 2 française, pourrait chambouler l’avenir de Kévin Bru, qui semblait promis à s’écrire la saison prochaine en Tango. En Ligue 1, Lorient est également sur le dossier, comme le club allemand du Dynamo Dresde. Mais Laval est loin d’avoir renoncé au natif de Paris, d’autant qu’il reste une destination privilégiée pour le joueur, qui doit choisir entre une progression sobre en restant en Ligue 2, ou tenter le pari italien (ou un choix qui serait plus surprenant par rapport à l’état actuel des choses). Le Stade Lavallois est en tout cas prévoyant, avec également un bon avancement sur les dossiers de Laurent Agouazi et Ludovic Guerriero.

Charles.T

© Allez-Laval.e-monsite.com

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site