Châteauroux 1-1 Laval : Tardivement, mais sûrement

Les Tango ne s'étaient pas cachés : un point à Châteauroux serait sans doute une bonne opération. Grâce à une égalisation tardive de Toudic, c'est mission accomplie.

Toudic chateauroux imagesport53 1Julien Toudic, de zéro en héros, deux mois et demi après. © Image Sport 53

Tout va très vite dans le football. Du moins, tout peut basculer, tôt ou tard. Deux mois et demi après ce fameux penalty à Angers, Julien Toudic avait remplacé Christian Bekamenga pour une nouvelle entrée qui semblait quelconque... Et finalement c'est lui qui va venir offrir un point ô combien précieux sur le terrain de Châteauroux. Il avait commencé par se mettre tristement en évidence d'un coup-franc complètement dévissé, qui semblait promis à Alla (80')... Laval a failli se faire breaker, et a finalement égalisé sur ce centre de Baby repris au second poteau par le numéro 29, arrivé comme une fusée de la gauche (1-1, 86') ! Une délivrance dans un match qui a connu de gros trous d'airs en terme d'intensité. Le premier basculement notable avait fait suite à l'approximation appuyée de l'arrière-garde : un but quasi-similaire, avec Esor au centre et Kamara à la conclusion, d'un tir à ras-de-terre (1-0, 34').

Un point précieux, au finish, dans un match fluctuant

En début de match, on a vu un Stade Lavallois volontaire et offensif. La première frappe d'Alla fuit de peu la lucarne (6'). C'est ensuite Baby qui voit sa frappe contrée (8'), ce qui débouche sur un corner et un nouveau tir d'Alla non loin du cadre (8'). Mais les Tango vont vite avoir des sueurs dans le dos : la frappe soudaine de Bourgeois vient taper le haut de la barre d'un Cappone surpris (10') ! Paradoxalement, ces premières brèches vont déboucher sur une perte d'intensité de la rencontre. Mais la fébrilité défensive lavalloise va commencer à faire chavirer la rencontre dans le mauvais sens. Une première passe manquée de Stosic pour Ben Djemia manque de peu de profiter à Peuget et Bourgeois (31')...Trois minutes avant cette montée du latéral droit castelroussin Esor, ayant débouché sur l'ouverture du score du numéro 33. Laval n'a pas lâché, y aura cru jusqu'au bout... Mais bien malin qui aurait pu prévoir un tel dénouement !

La réponse de Toudic, deux mois et demi après

Avant la pause, Bekamenga a une double-occasion sauvée par Fournier puis Bonnefoi (39') ; avant de prolonger de la tête un coup-franc d'Alla juste à côté (42'). Au retour des vestiaires, les Tango reviennent en pantoufle dans l'organisation défensive. A l'image d'une approximation d'Alla qui aurait pu profiter à Bourgeois, si ce dernier n'avait pas été hors-jeu (47')... Mais ce même Alla est l'auteur d'une volée sur un coup-franc de Mimoun, encore hors-cadre de quelques centimètres (50') ! Laval pousse, sans être véritablement serein, Robic a une grosse balle d'égalisation en duel avec Bonnefoi : c'est stoppé du bout des gants (53') ! La dernière situation franche avant un bon bout de temps... Malgré les entrées de Diallo et Toudic – avec un coaching qui finira toutefois par payer comme à Avignon. Cappone rattrape une erreur de Coulibaly d'un arrêt fantastique devant Garita (85'). Et sur l'action qui suit, Laval inscrit le but d'un match nul qui pourrait bien peser très lourd pour le maintien.

CT

Les notes : Cappone (6) - Belaud (6,5), Stosic (5,5), Ben Djemia (6), Rippert (7) - Coulibaly (6), Alla (7), Mimoun (6,5), - Robic (6,5), Bekamenga (7), Baby (7,5).

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site