Le Bon Mayennais de la saison 2014-2015 : Fouad Chafik

Nous avons calculé la moyenne annuelle de chaque joueur (en les arrondissant au centième supérieur) par rapport aux notes décernées après chaque match officiel... Et voici les résultats des examens finaux, avec son lot de récompenses ; la plus dorée revenant (logiquement) à Fouad Chafik.

Bon mayennais 2014 15 chafik

Le Bon Mayennais de la saison : Fouad Chafik (6,35)

Est-ce vraiment une surprise ? Tout au long de la saison, dès la préparation et les premiers matchs en août, le latéral droit s'est imposé comme une individualité au-dessus du lot. Il a souvent semblé se sortir la tête de l'eau, les rares fois où l'équipe a pataugé cette année. Mais surtout, il a été l'un des fers de lance du Stade Lavallois dans cette très belle saison ; formant notamment un duo redoutable dans le couloir droit, aux côtés d'Antony Robic.

Les observateurs de la Ligue 2 en font l'un des tous meilleurs du championnat à son poste ; le meilleur ? C'est un débat plausible (à vrai-dire, la question est de savoir si le Niortais Malcuit est un défenseur ou un milieu, et si Jonathan Martins-Pereira est légitime avec dix-huit bouts de matchs). Peut-être une petite déception pour le numéro 26 qui vient de voir sa saison couronnée d'une sélection avec le Maroc : il n'aura délivré qu'une seule passe décisive (contre Valenciennes, en décembre), et pas inscrit de but. Les statistiques embellissent parfois la saison d'un joueur (en 37 matchs de Ligue 2, ce qui en fait le joueur de champs le plus utilisé). Dans le cas de Fouad Chafik, elles n'ont aucune influence sur sa magnifique saison.

 

Le Top 5 de la saison :

1-Fouad Chafik (6,35). Ils n'auront été que sept (voir plus bas) à siéger au moins un mois dans le top 5 des moyennes annuelles. Au final, Fouad Chafik s'offre le trône 2014-2015 ; un trône qu'il avait commencé par partager avec Alla, avant que Cappone et Monfray ne le squattent également. Trône repris en solitaire au mois de mars, et conforté sur cette fin de saison par le latéral droit arrivé l'été dernier.

2-Anthony Gonçalves (6,27). Une fin de saison individuelle mirobolante, combinée à l’essoufflement de quelques compères (Alla, Cappone). Et voilà comment le capitaine Tango s'offre la place de dauphin de cette saison 2014-2015 ; lui qui avait été lauréat en 2012-2013, rappelons-le.

3-Lionel Cappone (6,25). Une saison assurément réussie et à saluer dans son ensemble. Le gardien Tango de 36 ans n'a jamais aimé tirer la couverture tout seul, il associe toujours sa réussite à celle de ses coéquipiers... même s'il a su réaliser de nombreux arrêts déterminants toute la saison.

4-Adrien Monfray (6,14). Quand les malheurs se muent finalement en bonheur. Sur le point de s'imposer en défense centrale à l'automne 2014, il s'est blessé et a perdu sa place, tardant à revenir dans l'équipe. Finalement, comme sentinelle, il a retrouvé le sourire ; et compte tout juste le nombre de matchs pour apparaître dans ce classement.

5-Hassane Alla (6,11). La saison passée, on avait plusieurs fois écrit qu'individuellement il sortait du lot, et tirait le collectif vers le haut/hors de l'eau. Cette saison, ce fût peut-être moins flagrant étant donné la meilleure réussite de l'ensemble de l'équipe. Mais à l'image de son début de saison (avec 3 buts en septembre), l'un de ces héros de l'ombre et meneur de vestiaires mérite d'être salué.

 

L'équipe-type de la saison :

La plupart des titulaires se sont imposés d'eux-mêmes, du fait qu'ils aient été notés sur plus de la moitié des matchs cette saison, et que leur moyenne soit honorable. Ainsi, sans contestation, on retrouve dans ce onze-type lavallois de la saison, Cappone, Chafik, Konaté, Couturier côté défensif, l'excellent trident de l'entrejeu Monfray, Gonçalves, Alla, ainsi que Robic et Saïd aux avant-postes.

Restait à départager les deux derniers postes de ce onze-type, et les remplaçants des réservistes. Pour le poste d'arrière-gauche, nous avons maintenu Perrot qui a joué d'avantage que Polomat. Quant au troisième attaquant, nous avons opté pour Zéoula, le mieux noté de tous ceux qui ont joué moins de la moitié des matchs cette saison (et qui a tout de même marqué cette saison avec cinq buts et une passe) ; ce qui positionne Saïd en pointe.

Le onze-type : Cappone (6,25 de moyenne/41 matchs notés) - Chafik (6,35/43), Konaté (5,73/40), Couturier (5,63/31), Perrot (5,53/22) - Monfray (6,14/22), Gonçalves (6,27/41), Alla (6,11/39) - Robic (5,62/38), Saïd (5,93/26), Zéoula (6,23/15).

Remplaçants : Hautbois (6,31/5), Polomat (5,86/17), Guerriero (5,38/20), Mimoun (6,09/11), Guirassy (5,62/17).

Réserve : Lesec (/), Ben Djemia (6,01/13), Mukiele (6,5/1), Dembélé (6,5/1), Boumous (7/1), Renouard (/), Bourgeois (5,96/11), Etinof (/), Launay (/), Diallo (5,41/20), Nazon (/).

Transféré : Bekamenga (5,42/12)

 

 

Top 5 mensuel :

Plusieurs joueurs peuvent posséder le même classement le même mois, lorsqu'ils étaient égalité.

Alla (BM en août et octobre ; 3e en décembre et janvier)

Bekamenga (BM en septembre)

Ben Djemia (5e en novembre et mai)

Chafik (BM en août et mars ; 2e en septembre ; 3e en février et avril ; 4e en mai ; 5e en octobre)

Cappone (BM en novembre et janvier ; 2e en décembre ; 3e en août et octobre)

Couturier (BM en février ; 2e en novembre ; 4e en mars ; 5e en août)

Diallo (5e en avril)

Gonçalves (BM en mai ; 2e en novembre, janvier et mars ; 3e en décembre ; 4e en août, septembre et avril)

Guerriero (2e en février)

Hautbois (3e en mai ; 4e en février)

Konaté (4e en février)

Mimoun (BM en décembre)

Monfray (BM en avril ; 2e en septembre et en mars)

Perrot (4e en novembre)

Robic (2e en octobre)

Saïd (2e en avril ; 3e en décembre ; 4e en septembre, octobre et janvier ; 5e en novembre)

Zéoula (2e en mai ; 5e en janvier et mars)

 

Top 5 annuel :

Alla (1er en août ; 2e en octobre ; 3e en septembre, novembre, décembre, janvier, février, mars et avril ; 5e en mai)

Chafik (1er en août, mars, avril et mai ; 2e en septembre, novembre, décembre, janvier et février ; 3e en octobre)

Cappone (1er en novembre, décembre, janvier et février ; 2e en mars et avril ; 3e en août et mai ; 4e en septembre et octobre)

Couturier (4e en février et mars ; 5e en août, novembre et décembre)

Gonçalves (2e en mai ; 4e en août, novembre, décembre et avril ; 5e en septembre, octobre, janvier, février et mars)

Monfray (1er en septembre et octobre ; 4e en mai)

Saïd (4e en janvier ; 5e en avril)

 

La rédaction d'Allez-Laval tient toutefois à saluer l'ensemble de l'équipe et du staff du Stade Lavallois pour la très belle saison 2014-2015 qui vient de s'achever ; offrant des performances, des résultats et - de fait - des notations bien plus joviales que ces dernières saisons.

 

CT

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site