Une fin de saison à la hauteur !

Le Stade Lavallois a conclut cette saison par un fringuant succès 0-3 à Niort. Il termine dans la première partie du classement, longuement occupée cette saison.

Guirassy berri is53
Guirassy s'est offert un doublé pour la dernière victoire de la saison. © Image Sport 53

Tout est bien qui finit bien ! A Niort, le Stade Lavallois a mis des paillettes à une fin de saison où il n'y avait pourtant, depuis plusieurs semaines déjà, plus rien de concret à jouer ; ni vers le haut, ni vers le bas. Que cette inlassable visée de finir à la meilleure place possible dans le classement final ; avec concrètement en ligne de mire, la première partie du classement longuement occupée par les Tango cette saison. Mission accomplie : le Stade Lavallois termine la saison 2014-2015 à la 8e place (comme en 2009-2010, la dernière fois que Laval avait terminé dans le top 10). Et avec une terminaison des plus brillantes : un large succès à Niort (0-3), une semaine après avoir fini de très belle manière à domicile contre Clermont (3-1).

Score scellé en 20 minutes à Niort

Sur le gazon de Niort, à l'inverse de la rencontre face à Clermont, les Lavallois sont parfaitement rentrés dans leur match. En vingt minutes, le score était scellé face à des Niortais amorphes. Amputé de plusieurs titulaires au milieu et en attaque, le Stade Lavallois s'en est remis à sa jeunesse : avec brio ! Boumous a marqué pour sa première titularisation en professionnel (1-0, 6'), sur une belle incursion dans la surface de Roche. Avant que Guirassy n'inscrive ses cinquième et sixième buts de la saison, profitant du bon travail de Gonçalves (0-2, 15') et Robic (0-3, 18'). De son côté, Hautbois a confirmé qu'il était bien une doublure de luxe, à l'image d'une parade sur une reprise en pivot de Koné (13'), alors que Martin a trouvé la barre sur coup-franc (44').

Un objectif-classement brillamment atteint !

Il faut bien avouer que la rencontre était vite scellé, que Laval n'a pas eu à forcer pour confirmer sa solidité défensive en déplacement. Laval a bien fini sur le terrain – gommant au passage les goûts d'inachevé de plusieurs matchs nuls récents – et au classement. L'objectif de Christian Duraincie « entre la 8e et la 12e place » est joliment atteint. La première année de la nouvelle ère que souhaite enclencher le Stade Lavallois a été un succès. A Niort, les joueurs de Denis Zanko avait retrouvé la tunique habituelle 2014-2015 ; celle frappée du logo au petit footballeur chevelu. Comme le symbole d'un passé récent séduisant, avant de se tourner vers les prochaines échéances. Avec le nouveau logo, le nouveau maillot, une nouvelle équipe. Mais dans la continuité de cette belle saison.

CT

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site